AAR - Que savons-nous des Khunnu, maîtres de la Mongolie du IIIe siècle avant notre ère au IIe siècle de notre ère ?
Publication originale : Que savons-nous des Khunnu, maîtres de la Mongolie (...)

Dossiers hypermédias :
Que savons-nous des Khunnu, maîtres de la Mongolie du IIIe siècle avant notre ère au IIe siècle de notre ère ?

Dossiers pédagogiques :


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azri Buta : Le portail consacr la Culture Azerbadjanaise
Averroès : la m�diath�que France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



Que savons-nous des Khunnu, maîtres de la Mongolie du IIIe siècle avant notre ère au IIe siècle de notre ère ?
Accueil Passages Thématiques Lexique

Liste des passages


Intitulé Description Durée
 Qu'entend-on par khunnu?  Les Khunnu, vocable mongol qui désigne le peuple que l'on connaît en France plus couramment sous la dénomination chinoise de Xiongnu, nous précise Jean-Paul Desroches, formèrent un empire, l'Empire des steppes, qui durera pendant cinq siècles.  00:02:50
 Ecosystème dans lequel évoluaient les Khunnu  Le domaine des Khunnu s'étend sur un vaste territoire, que nous décrit précisément jean-Paul Desroches, composé de montagnes au nord (chaînes du Khangaï et de l'Altaï), creusé de riches vallées, et d'une zone désertique au sud. Une faune variée se répartit dans les paysages de steppes boisée ou herbeuse, et dans la zone semi-aride. La zone centrale de la Mongolie (province d'Arkhangaï), où sont menées les fouilles archéologiques depuis sept ans, est caractérisée par des étendues de sable alternant avec des pâturages, et des reliefs sur lesquels poussent les mélèzes et les bouleaux. La population des herbivores prospère, mais sans excès, grâce à la présence des loups notamment qui contiennent leur développement. Les Khunnu ont pu exploiter en leur temps cet environnement riche.  00:05:05
 Emergence et déclin de la confédération khunnu : les conséquences des conflits avec la Chine  Les Khunnu sont des "enfants de la steppe", remarque Jean-Paul Desroches, un des peuples de pasteurs de l'Eurasie. La survenue de bouleversements climatiques va engendrer des vagues de migrations des tribus dont certaines vont se nomadiser. Deux importantes, une au Ier millénaire avant notre ère, l'autre au IVe siècle avant notre ère. C'est lors de cette deuxième vague que la confédération des Khunnu va émerger et exercer une pression constante vers le sud, vers son voisin chinois (états de Yan et de Zhao). En réponse aux attaques, la Chine va s'armer, s'unifier, et organiser sa défense autour de la Grande Muraille. Le déclin des Khunnu se fera progressivement. C'est aussi une période où va apparaître une littérature épique relatant les faits d'armes des généraux chinois.  00:04:11
 De l'identité culturelle de la population khunnu : éléments historiques et funéraires  Sa hiérarchie tribale, sa dispersion géographique, sa population composée de communautés étrangères et de Han sont des éléments qui rendent quasi impossible de définir un type ethnique khunnu, remarque Jean-paul Desroches. Certaines caractéristiques culturelles permettent de différencier la culture Khunnu de celle des Han, telle les pratiques funéraires, et de percevoir les similitudes avec celle des peuples des steppes.  00:04:56
 Les fouilles de la nécropole de Gol Mod : présentation du site  Jean-Paul Desroches nous présente les nombreux témoignages archéologiques prékhunnu découverts. Puis il nous situe la nécropole khunnu comme l'épicentre du vaste complexe historique patrimonial archéologique de Gol Mod. Elle occupe la situation la plus vaste et la plus favorable.  00:06:25
 Les fouilles de la nécropole de Gol Mod : les deux chantiers principaux (zone nord)  La nécropole de Gol Mod se partage en trois zones principales, au nord, au centre et au sud, dont Jean-Paul Desroches nous précise les catactéristiques. La situation géographique et les ressources naturelles ont permis d'utiliser des matériaux pour l'édification de cette nécropole (sable, rochers, bois de mélèze). Plusieurs types de vestiges archéologiques sont énumérés par Jean-Paul Desroches comme les tertres, les alignements de pierres.  00:03:25
 Les fouilles de la nécropole de Gol Mod : la tombe T1  Après une présentation générale de la zone nord de la nécropole, qui regroupe des monuments d'envergure, Jean-Paul Desroches nous parle des deux chantiers de fouilles principaux : la tombe T1 à partir de 2001 et la tombe T20 de 2004.  00:07:48
 Les fouilles de la nécropole de Gol Mod : la tombe T20  Entreprise en 2004, la fouille de la tombe T20 a permis d'exhumer un certain nombre de pièces dont la valeur artistique est indéniable.  00:12:56
 Les prospections scientifiques de la nécropole et les partenariats récents  Jean-Paul Desroches nous explique comment se fait techniquement la topographie du sous-sol. Il nous présente également les différents partenariats avant de conclure son exposé.  00:02:56




Accueil - Mentions légales - Crédits
Que savons-nous des Khunnu, maîtres de la Mongolie du IIIe siècle avant notre ère au IIe siècle de notre ère ?, 03/06/2008 12:19:37







Dernière mise à jour le 15/09/2014
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr