Publication originale : La "dictada occitana" de Castres : une fête de la (...)
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



La "dictada occitana" de Castres : une fête de la langue occitane
- Accueil -
Informations


Responsable(s) : Bernard VERNIERES - Professeur d'occitan et de philosophie, Castres, France


Date et lieu du tournage : Samedi 26 janvier 2008 - MJC de Lameilhé104 rue Goya, Castres, France


Réalisation : Leonardo Romei (Dottorato in Scienze della Comunicazione-Sapienza Università di Roma, FMSH-ESCoM, Paris, France) , Elisabeth de PABLO (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France)


Langue(s) : Français Français Oc Oc


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation du sujet
La "dictada occitana" ou "dictée occitane" a été créée en 1998 par le Centre Occitan del País Castrés, cercle local de l'Institut d'Etudes Occitanes. L'année suivante, deux villes y participaient : Castres et... Barcelone. Très vite, au fur et à mesure des années, d'autres villes vinrent s'y ajouter. Aujourd'hui, toujours sous l'impulsion du Centre Occitan del País Castrés, la "dictée occitane" concerne toute l'Occitanie, c'est-à-dire tous les territoires de langue occitane. Plus de trente-deux villes en France sont officiellement inscrites ainsi que la catalane Barcelone qui lui est toujours fidèle. Cette dernière, n'appartenant pas au domaine occitan, contribue à faire de cette dictée une manifestation européenne.

Le but de la dictée est de promouvoir le patrimoine linguistique de langue d'oc. Elle permet de mettre en valeur la richesse de la littérature occitane, de redécouvrir la langue d'oc elle-même, de montrer que cette langue est toujours un support de création. Elle privilégie le plaisir d'écrire plutôt que celui de confronter le candidat à d'éventuelles difficultés orthographiques, qui feraient appel à une quelconque érudition.
De par sa gratuité, elle reste populaire, c'est-à-dire, ouverte à tous, jeunes et adultes. Elle est effectivement très prisée par les établissements scolaires : calendrettes, écoles bilingues, collèges, lycées et les nombreux étudiants.
Elle est patronnée par les collectivités locales et territoriales : la commune de Castres, le conseil général du Tarn, le conseil régional de Midi-Pyrénées, et par des associations telles que : Òc-Bi, la section départementale du Tarn de l'Institut d'Etudes Occitanes à laquelle le Centre Occitan del País Castrés est rattaché.

Nous vous proposons ici une partie de la onzième édition de la « dictada occitana », qui s'est déroulée à la MJC de Lameilhé de Castres, le 26 janvier 2008. Musique, littérature, spectacle et surtout bonne humeur se mêlent dans une journée conviviale où petits et grands se réunissent autour d’une même passion : l’occitan.

Au programme de cette onzième édition : introduction musicale avec le groupe de Xavier de la Torre; introduction et présentation par Robert Marty (ancien président de l'IEO - Institut d’Etudes Occitanes - et directeur du secteur Edition et Diffusion de l’I.E.O : IDECO); lecture de la dictée par Michel Décor (auteur du texte choisi cette année); conte musical « l’Ecole buissonière » avec la troupe Art Compagnie) pendant la correction des copies puis annonce des résultats par Robert Marty. Les extraits vidéo de cette journée sont suivis par un entretien avec Anne Thouzellier qui nous présente la troupe « Art Compagnie » et un entretien avec Corinne Lencou Toselli qui nous présente brièvement le centre occitan du pays castrais.

>> Pour plus d'informations concernant la "dictada occitana" 2008, téléchargez le livret de présentation de la dictée : recto, verso.

Un grand merci à Isabelle Costa et Corinne Lencou-Toselli ainsi qu'à tous les autres membres du centre occitan du pays castrais pour leur accueil et leur aide.


Organisation générale de la "dictada Occitana"

Quelques mois avant la dictée, un comité de lecture se réunit et décide du choix de l'auteur.
Ainsi en 2005, le choix se porta sur un texte de Jean Escaffit, pharmacien originaire de Castres, tiré de son recueil de nouvelles "Balajun" pour lequel il reçut le prix Jaufre Rudèl en 2003.
La dictée est animée par Robert Marty, plus connu sous le sobriquet de scène "Padena". Il présente l'auteur, qui dicte lui-même le texte.
Pendant que la correction s'effectue par une équipe de correcteurs, une animation est proposée au public pour lui permettre de découvrir l'actualité de la création occitane. Ceux qui le désirent peuvent aller à la rencontre de l'auteur.
Après la correction et le spectacle, la cérémonie de la remise des prix, à laquelle participe l'auteur choisi, est présidée par l'animateur et Madame la Présidente du Centre Occitan del País Castrés. Trois prix sont attribués à chacune des quatre catégories correspondant à une étape scolaire : école primaire, collège, lycée auxquelles il faut ajouter la catégorie adultes.
La manifestation se termine par le pot de l'amitié.







Dernière mise à jour le 12/04/2014
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr