AAR - Connaissance par les montages et politiques de l'imagination
Publication originale : Connaissance par les montages et politiques de l'i (...)
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



Connaissance par les montages et politiques de l'imagination
- Accueil -
Informations


Responsable(s) du séminaire : Georges Didi-Huberman - EHESS

Date et lieu du séminaire : Lundi 17 mars 2008 - Institut National d'Histoire de l'Art (INHA) 2, rue Vivienne, 75002 Paris


Réalisation : Margot Sputo-Mialet (ESCoM-FMSH, Paris, France), Lisette Winkler (ESCoM-FMSH, Paris, France)


Langue(s) : Français Français


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation du sujet

Dans le prolongement des recherches sur le thème de la Ninfa dolorosa, menées depuis quelques années, le séminaire Connaissance par les montages et politiques de l’imagination s’intéressera plus spécifiquement cette année à la question des rapports entre l’acte de montrer et celui de monter des images, de les réorganiser et de leur faire acquérir une lisibilité dans un montage. En prenant comme point de départ les photomontages réalisés à partir d’images de guerre par Bertolt Brecht entre 1933 et 1945, nous nous interrogerons sur la méthode dialectique qui consiste à « faire prendre position » aux images elles-mêmes. La distanciation brechtienne, la nature épique de sa dramaturgie poétique, la question du réalisme et de la « prise de position » politique seront revisitées avec l’aide du plus exigeant des commentateurs de Brecht, à savoir son ami Walter Benjamin.

Georges Didi-Huberman est philosophe et historien de l’art. Il enseigne à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il est également chercheur au Centre d'Histoire et Théorie des Arts (CEHTA) et au Laboratoire d'Histoire Visuelle Contemporaine (LHIVIC).

Il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages sur l’histoire et la théorie des images, dont Mémorandum de la peste. Le fléau d’imaginer (Christian Bourgois,1983), Fra Angelico. Dissemblance et figuration (Flammarion,1990), Devant l’image (Minuit,1990), L’image survivante. Histoire de l’art et temps des fantômes selon Aby Warburg (Minuit,2002), Images malgré tout (Minuit,2004), Le danseur des solitudes (Minuit,2006), Ex-voto. Image, organe, temps (Bayard,2006), L’image ouverte (Gallimard,2007), et La Ressemblance par contact, (Minuit,2008).








Dernière mise à jour le 29/06/2016
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr