Publication originale : La recherche sur la dengue et le paludisme
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



La recherche sur la dengue et le paludisme
- Anavaj SAKUNTABHAI , Pratap SINGHASIVANON , Isabelle CASADEMONT , Richard PAUL -
Informations
Responsable(s) : Jirasri Deslis - ESCOM-FMSH, Paris, France

Date et lieu : Jeudi 28 mai 2009 - Institut Pasteur,25-28, rue du Docteur Roux,75015 Paris,France


Réalisation et mise en ligne : Jirasri DESLIS (ESCoM-FMSH, UNESCO, Paris, France), Elisabeth de PABLO (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France)


Langue(s) : English English Français Français


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation
L’équipe des chercheurs du Laboratoire « Génétique de la réponse aux infections chez l’homme », de l'Institut Pasteur a bien voulu nous recevoir et nous présenter ses travaux portant sur deux maladies tropicales, devenues véritables problèmes de santé publique, la dengue et le paludisme. En effet chaque année dans le monde, entre soixante et cent millions de personnes sont infectés par ces maladies.

Les formes graves de la maladie, la dengue hémorragique et la dengue avec syndrome de choc, en recrudescence dans plusieurs régions intertropicales, sont responsables de plus de vingt mille morts par an et touche, tout particulièrement, les enfants de moins de 15 ans. Le paludisme tue, de son côté, un enfant toutes les trente secondes en Afrique, et entre un et trois millions de personnes par an dans le monde, selon les estimations de l'OMS. Deux milliards d'individus, soit 40% de la population mondiale, sont exposés et on estime à cinq cent millions le nombre de cas cliniques survenant chaque année.

Les virus responsables de ces deux maladies sont transmis à l’homme par le moustique. Néanmoins, la transmission de la dengue est un phénomène plus urbain que celle du paludisme. La situation est d'autant plus préoccupante que depuis plusieurs années, les parasites développent de plus en plus de résistances aux médicaments et deviennent insensibles aux insecticides. Aucun vaccin n'est aujourd'hui disponible.

Plus que jamais, la recherche a besoin de la collaboration multilatérale de tous les pays concernés afin de pouvoir partager et faire circuler les informations (échantillons, statistiques, comportements sociaux, etc.) et mettre ainsi en oeuvre des mesures de prévention tant au niveau international que national.

-----------------

Pour en savoir plus, consultez le site de l'Institut Pasteur.








Dernière mise à jour le 21/10/2014
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr