Publication originale : "Espoir d'un printemps israélien"
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



"Espoir d'un printemps israélien"
- Avirama GOLAN -
Informations
Responsable(s) : Muriel Chemouny - ESCoM-FMSH, Paris, France

Date et lieu : Vendredi 24 juin 2011 - FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190 avenue de France, 75013 Paris


Réalisation et mise en ligne : Frédéric PARADISO (LT Productions, Paris, France), Juliette CHAVE (réalisatrice, Free-lance, France), Muriel CHEMOUNY (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France), Elisabeth de PABLO (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France)


Langue(s) : Français Français


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation
Avirama GOLAN a publié aux éditions Galaade (2011) Espoir d'un printemps israélien, sous forme de lettres adressées à une amie palestinienne, sur une période qui s’étale sur cinq mois, de septembre à janvier. Elle y raconte deux histoires de l’Etat d’Israël, en parallèle : la sienne, celle de sa famille d’une part ; et celle d’un arabe palestinien, d’autre part, né en Israël, maire d’un petit village au nord d’Israël, Kfar Yassif.
Sur le ton de la confidence où émerge l’expression d’une amitié profonde, elle s’adresse à son amie en pointant les erreurs, les malentendus, les aspirations au sein des deux peuples.
Dans cet entretien, Avirama Golan revient constamment sur la question du sionisme, celui de Théodore Herzl tout d’abord, inspiré «des valeurs de liberté, d’égalité de fraternité de la Révolution française, des définitions de la nation moderne, des idées éclairées des Lumières, jusqu’au socialisme, au marxisme et aux droits de l’homme». Puis elle insiste sur le glissement idéologique de ce sionisme original vers un sionisme radical tel qu’il est appliqué par la politique du gouvernement israélien de Benyamin Netanyahou, s’appuyant principalement sur la peur et cultivant la fermeture.
Le «printemps israélien» que souhaite ardemment Avirama Golan consisterait en une prise de conscience d’Israël, afin qu’il sorte du huis-clos dans lequel il se trouve actuellement enfermé.

Avirama GOLAN est journaliste et membre du Comité de rédaction au quotidien israélien Ha’aretz depuis plus de vingt ans, critique littéraire à la télévision israélienne et auteur de nombreux romans.








Dernière mise à jour le 25/11/2014
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr