Publication originale : Conférences données dans le cadre de l'exposition (...)
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



Conférences données dans le cadre de l'exposition OFUDA, Musée Guimet
- Accueil -
Informations
Responsable(s) : Loraine KELLER - Stagiaire Musée Guimet, Paris, France

Date et lieu : Vendredi 10 juin 2011 - Musée Guimet, Grand salon du panthéon bouddhique, 19 avenue d'Iéna, 75116 Paris, France


Réalisation et mise en ligne : Laura MAREGLIA (Stagiaire, INaLCO-ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France), Frédéric PARADISO (LT Productions, Paris, France), Juliette CHAVE (réalisatrice, Free-lance, France), Loraine KELLER (Stagiaire Musée Guimet, Paris, France)


Langue(s) : Français Français


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation

Dans la culture japonaise, un ofuda (お札)  est un feuillet de papier imprimé, une planchette de bois, ou encore un talisman portant en son centre une image et/ou une simple inscription incarnant un être vénéré dans le bouddhisme.

Le projet Ofuda est né il y a une dizaine d'années, lorsque la famille du Professeur Bernard Frank (1927-1996), a confié puis légué sa collection d'amulettes bouddhiques au Collège de France, où il occupa la Chaire de Civilisation japonaise dès 1979.

L'exposition OFUDA, images gravées des temples du Japon, s'est tenue du 11 mai au 12 septembre 2011 au Musée Guimet à Paris. A cette occasion, une série d'activités culturelles ont été programmées.

Parmi celles-ci, un cycle de conférences que nous vous présentons aujourd'hui. Tout d'abord partons à la découverte de ce panthéon bouddhique japonais grâce au panorama général présenté par Jérôme DUCOR (Musée d'ethnographie de Genève).

Josef KYBURZ (CNRS)  nous invite à appréhender, de manière plus profonde, le panthéon selon l’œil d’Engelbert KAEMPFER (1651-1716), naturaliste, physicien mais ici, voyageur allemand ayant publié « Histoire du Japon », une des sources les plus détaillées sur le pays au XVIIIe siècle.

Enfin, Jean-Michel BUTEL s’interroge sur ce que l’on vient chercher dans un temple, et surtout Bernard FRANK, qui accumula 1000 ofuda au cours de ses visites.

Pour en savoir plus, visitez le site de l'exposition.









Dernière mise à jour le 29/06/2016
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr