Publication originale : NON-LIEUX DE L’EXIL / L’EXPERIENCE DE L’EXIL
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



NON-LIEUX DE L’EXIL / L’EXPERIENCE DE L’EXIL
- Accueil -
Informations
Responsable(s) : Alexandra Galitzine-Loumpet, Alexis Nuselovici (Nouss) - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France

Date et lieu : du Jeudi 1er mars 2012 au Mardi 1er septembre 2015 - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190 avenue de France, 75013 Paris, France


Réalisation et mise en ligne : Elisabeth de PABLO (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France), Dimitri GALITZINE (Réalisateur indépendant, Paris, France), Réseau Asie (CNRS, Paris, France)


Langue(s) : Français Français English English


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation

NON-LIEUX DE L’EXIL / L’EXPERIENCE DE L’EXIL
(programmes FMSH –Collège d’études mondiales)

Deux programmes étudient en complémentarité l’exil au sein de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Le programme thématique Non-lieux de l’exil, établi en 2012 et co-dirigé par Alexandra GALITZINE et Alexis NUSELOVICI (Nouss), regroupe une équipe d’une vingtaine de membres français, européens et internationaux et est doté d’un conseil scientifique. Les « rencontres » et événements qu’il organise se caractérisent par une large ouverture aux artistes, réalisateurs, praticiens et chercheurs et enseignants-chercheurs issus de champs disciplinaires distincts.  Depuis février 2013, ces réflexions croisées se poursuivent, dans une perspective plus théorique, dans le séminaire L’expérience de l’exil dirigé par Alexis Nuselovici (Nouss) au sein du Collège d’études mondiales (FMSH). L’objectif de ces deux programmes est de fonder, à terme, des études exiliques inexistantes dans les mondes francophones.

Qu’ont en commun Ovide sur le rivage de la Mer Noire, Dante banni de Florence, Voltaire à Londres et Adam Mickiewicz à Paris ? Edward Saïd  et Julio Cortázar ? L’artiste ayant fui l’Allemagne nazie ou l’intellectuel la Russie stalinienne au siècle dernier, le militant communiste chassé par une dictature sud-américaine et, de nos jours, l’ouvrière mexicaine de Los Angeles, le demandeur d’asile africain à Rome ou le clandestin kurde de Calais ? Les causes sont diverses et les circonstances différentes mais ils partagent tous une même expérience, celle de l’exil, que nous nommons « expérience exilique » afin d’en assurer la spécificité et de la fonder conceptuellement.

La penser permettrait de mieux appréhender les phénomènes migratoires contemporains, de guider la compréhension de la large gamme des expériences migratoires passées :  migrants et post-migrants sont  d’abord des exilés.


>> Pour en savoir plus et suivre les actualités du programme thématique Non-lieux de l'exil, cliquez ici.

>> Suivez le programme sur sa page facebook : www.facebook.com/NonLieuxDelExil








Dernière mise à jour le 27/05/2016
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr