AAR - Les entreprises allemandes et le nazisme : historiographie, mémoires et réparations
Publication originale : Les entreprises allemandes et le nazisme : histori (...)
Accueil


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



Les entreprises allemandes et le nazisme : historiographie, mémoires et réparations
- Accueil -
Informations


Responsable(s) du colloque : Mathilde Lefebvre - CIERA

Date et lieu du colloque : Lundi 6 mars 2006 - Maison de la recherche - 28, rue Serpente 75006 Paris


Réalisation : Richard FILLON (ESCoM-FMSH, Paris, France)


Langue(s) : Français Français


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation du sujet
Invité par le CIERA (Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de Recherches sur l'Allemagne), à la Fondation Maison des Sciences de l'Homme à Paris (FMLSH) en février et mars 2006, Mark SPOERER se livre, lors de cette conférence, à une analyse générale de l'historiographie de ces dernières années sur l'histoire des entreprises allemandes et du nazisme. Son approche ouvre une mise en perspective de cette évolution historiographique depuis une quinzaine d'années en relation avec le débat politique sur les questions de réparations.

Mark SPOERER est "maître-assistant" (wissenschaftlicher Oberassistent) à l’Université Hohenheim de Stuttgart. Il est spécialiste d’histoire économique contemporaine (histoire financière, histoire des entreprises, histoire du travail forcé pendant les Première et Deuxième guerres mondiales). Après une thèse d'histoire à l'Université de Bonn en 1995, sur la rentabilité des entreprises durant la période 1925-1941, il a réalisé une thèse d'habilitation à l'Université Hohenheim de Stuttgart en 2003, sur des questions de fiscalité en Prusse et au Wurttemberg entre 1815 et 1913, . Il est notamment l'auteur d'une monographie sur une entreprise verrière allemande "500 Jabhre Flachglas 1487-1987: Von der Waldhütte zum Konzern" (500 Years Flat Glass, 1487-1987. From a Forest Mill to a Concern), publiée en 1987, et d'un important travail de synthèse, en 2001, sur le travail obligatoire sous le nazisme en Allemagne et en Europe occupée.






Dernière mise à jour le 27/10/2014
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr